Sauvage

Ce qu'en dit l'éditeur: 

Après le succès de Canicule, une énigme infernale en plein bush. De retour à Melbourne après un séjour éprouvant dans sa ville natale, l'agent fédéral  Aaron Falk apprend la disparition d'Alice Russell. Cette dernière, qui n'est jamais  revenue d'un challenge d'entreprise dans le bush, est son témoin clé dans une affaire de  blanchiment d'argent à grande échelle. Alors que son enquête plonge Falk au coeur d'une nature magnifique mais impitoyable,  surtout en plein hiver, il découvre que tous les participants à ce challenge ont quelque  chose à cacher. Et qu'Alice, femme cruelle et insensible, est loin d'être appréciée par ses  collègues. Le compte à rebours pour retrouver Alice vivante est enclenché mais, si les  langues se délient progressivement, tout le monde ne semble pas prêt à coopérer.  

Un nouveau thriller aussi dépaysant qu'addictif qui confirme l'immense talent de Jane  Harper pour des intrigues redoutables. 

« Un roman effrayant et fascinant. »    Kirkus 

« Jane Harper jongle avec une grande fluidité entre deux récits,parvenant ainsi à créer un suspense presque insoutenable. La natureincarne une puissance hostile et imprévisible, et l'idée de génie de Harperest d'en faire un révélateur implacable de la faiblesse humaine. »The Sunday Times 

Ma cote: 8/10

Mon avis:

Grâce à NetGalley et aux Editions Calmann-Lévy, j’ai pu découvrir, en version numérique la traduction française (2018) de « FORCE OF NATURE » de Jane HARPER publié chez Macmillan en 2017.

Sous le titre SAUVAGE, ce roman fait la part belle, à la fois à la nature hostile du Bush australien mais aussi à la nature profonde de l’humain qui peut se révéler d’une force brutale quand les circonstances semblent le dépasser ! Mais, est-ce là une conséquence de l’enchaînement de circonstances plus ou moins pénibles ou est-ce vraiment la nature profonde de l’homme que d’être un prédateur de son espèce ?

Le terme ‘sauvage’ du titre fait écho à la fois à la nature non domestiquée du cadre de ce récit et au caractère de l’enquêteur Aaron Falk dont le lecteur a pu faire connaissance dans Canicule, le premier roman de l’auteure. Ce dernier, en effet est perçu par sa partenaire Carmen, comme se plaisant à vivre seul, par timidité, indépendance ombrageuse ou non-résolution de ses conflits intérieurs venus du passé. Mais, plus fondamentalement, ce terme évoque la personnalité des membres d’une entreprise se disant ‘familiale’, membres entraînés dans un périple ‘team building’ qui ouvrira les portes à la perte de tous les repères sociétaux et au déchaînement d’une violence qui ne respecte plus rien, ni personne. Les femmes se sont égarées. Le bush n’est pas l’ami des téléphones cellulaires et le manque d’expérience en lecture de carte ou manipulation de boussole, cumulé avec le manque d’eau et d’alimentation ne sera pas propice à la bonne entente au sein de l’équipe. Les personnalités vont se révéler, se combattre, faire alliance, s’ignorer… Alice, une des équipières-pivot du récit, disparaîtra néanmoins !

Le récit est construit sur l’alternance de ce que vit l’équipe des femmes au cœur d’un bush inhospitalier et l’enquête menée par les inspecteurs, Aaron Falk et sa coéquipière de la police financière, qui tentent de faire tomber le patron de l’entreprise pour malversation.  Le lecteur oscillera, sans aucune difficulté, entre le thriller ‘Bushien’ qui met les âmes à nu et l’enquête qui va évoluer au rythme des découvertes réalisées par l’équipe partie à la recherche de ces aventurières sauvages. 

La question n’est pas tant de se demander si on croit ou non à l’enquête, l’intérêt de ce roman est d’observer la mise au jour de l’animosité humaine, du chacun pour soi, l’acceptation de compromissions et de travestissement de la vérité dont tout un chacun, en pareilles circonstances, pourrait s’affubler.

Jane Harper, avec efficacité, nous fait pénétrer au coeur d'un bush violent, glacial et décourageant comme peut parfois l'être l'âme humaine!  Un roman qui donne envie de suivre cette auteure et ses décors australiens.

Citations: 

  • On s’est perdues, disait une voix. Une autre : On l’a perdue.  Il était difficile de faire la distinction. Les femmes appelaient au secours, elles criaient, leurs voix se couvraient les unes les autres.

A propos de l'auteure:

Journaliste, Jane Harper a travaillé pendant de nombreuses années pour la presse écrite, en Australie et au Royaume-Uni. Elle vit à Melbourne. Son premier roman, Canicule, en cours d’adaptation pour le cinéma, encensé par la presse et comblé de prix, a été un best-seller dans tous les pays où il est paru. Aujourd'hui, elle nous revient avec un deuxième roman, SAUVAGE. Avec efficacité, elle nous fait pénétrer aucoeur d'un bush violent, glacial, décourageant parfois comme l'âme humaine!

 

Les références:

ISBN : 2702163947 
Éditeur : CALMANN-LÉVY (04/04/2018)