41s6PD1hiSL

"Devant le seuil", une lecture qui se grave au coeur. Un texte qu'on tourne et retourne en tête comme on le ferait, au fond d'une poche, avec un galet inséparable reçu en talisman de l'être aimé.

L'écriture est alerte, poétique, rythmée, mélodieuse. Le sujet est pesant, grave, tristement terre-à-terre et angoissant. Le cancer. Lui ou tout autre maladie du même type, peu importe. Il s’agira quoi qu’il en soit, d’un mal qui mine la vie, la détricote et, curieusement cependant, la tisse et resserre les liens ! 

Natalie, chanteuse de jazz et son mari Gérard, accessoirement placeur d'intranet et plus fondamentalement, homme-poème voient la vie chavirer : ils ont un cancer ! Le cancer est singulier. Un seul sein de Natalie. Mais c'est au pluriel qu'ils portent cette épreuve. Noués l'un à l'autre, bien que ne pouvant ressentir les affres de la maladie de la même façon, ils seront projetés devant le seuil, celui de leurs limites, de leurs rêves, de leur amour, de leurs questions, leurs doutes, leurs espérances et désespérances. 

Avec finesse, Philippe GODET donne la parole à Gérard qui raconte cette épreuve avec des mots justes, tendres, crus et cruels aussi.  Mais ce sont des mots d'amour, des mots de colère, des mots qui se taisent, laissant avant tout la voie à la voix. Celle du chant de Natalie au seuil de la cascade, au seuil de cette ultime don de soi, de défense de l'autre, de la force qui naît de l'épreuve. De la fatigue aussi, celle qui terrasse, qui avilit, écarte et souffre dans l'indicible. La force de l’amour aussi !

Philippe GODET réalise la prouesse de ne jamais banaliser, normaliser cette oppressante déstructuration humaine qu'impose la maladie. Mais il raconte ce combat avec des mots de poésie, de tendresse, d'humanité profonde.

Ce n'est pas un hasard si ce livre a été publié par les éditions de la Rémanence. C'est là un de leurs projets. Ouvrir une vraie parole, même si elle est fictionnelle et permettre l'émancipation même dans l'épreuve. Ce livre, sans conteste une réussite émouvante, atteint parfaitement son objectif : se mettre au service de la recherche de sens à donner à nos vies chaotiques. Merci donc aux éditions de la Rémanence et à NetGalley sans qui je n'aurais pu découvrir et, à titre personnel, revivre cette transcendance d'une maladie portée à deux !

Ce qu'en dit l'éditeur:

Gérard Lacour est un poète timide et réservé. Il aime profondément sa femme Nathalie, chanteuse de jazz lumineuse et fantasque. Ils sont heureux ensemble depuis dix ans quand un cancer, diagnostiqué chez Nathalie, fait irruption dans leur vie. Le couple se retrouve devant le seuil, face à la maladie, la mort. Gérard prend la plume et déroule, hommage-poème, son histoire à elle, racontée avec ses mots à lui.

Ce roman a obtenu le 3e Prix de la ville de Figeac 2018

Ma cote: 10/10

Mon avis:

 

 

A propos de l'auteur:

 

Citations:

 

Les références:

ISBN : 1093552557 
Éditeur : LA RÉMANENCE (10/10/2017)