51374jo5gPL

Ce qu'en dit l'éditeur: [source: Maison d'édition J-C Lattes]

Isabel et son mari Jamie sont comblés par la naissance de leur deuxième enfant. Mais Charlie, qui n’a pas encore quatre ans, ne raffole pas de son  petit frère. Pire, il fait comme si Magnus n’existait pas. Isabel doit trouver le moyen d’inculquer à son fils aîné la patience et la compréhension qui l’ont guidée dans sa propre vie.
Ce sont précisément ces qualités qui ont poussé Bea Shandon, une vieille copine de lycée d’Isabel, à lui demander de l’aider à résoudre une situation délicate. Lors de son dernier dîner Bea, qui adore jouer les marieuses, a présenté une amie fortunée à un chirurgien plastique. Lorsqu’on révèle à Bea certaines informations troublantes sur ce dernier, elle craint d’avoir commis une erreur en orchestrant cette rencontre. Isabel accepte de se renseigner. Mais lorsque son enquête prend un tour inattendu, elle commence à se demander sur qui, au juste, elle devrait enquêter.

 

Ma cote: 6/10

Mon avis:

Une fois encore, merci aux éditions J-C Lattès et au challenge NetGalley, France de m'avoir donné de plonger en philosophie avec ce titre "Un peu de recul, chère Isabel". Ne m'en voulez pas de sembler vouloir déjà digresser mais, terminant ce livre, je ne peux m'empêcher de chercher à me rappeler les caractéristiques habituellement reconnues à un roman. Le roman, genre littéraire, est, je pense, essentiellement une histoire, une narration empreinte de fictions, "Un peu de recul, Isabel !" de Alexander McCALL SMITH est certainement à ranger dans ce tiroir.  Comme Isabel, l'héroïne, je souris à l'idée d'utiliser une expression telle "ranger dans le tiroir" qui est à double sens. La catégorisation littéraire est aussi juste que l'envie de faire disparaître de ma vue et d'oublier cet opus.  Mais, revenons à l'histoire. On est bien dans un roman. Les personnages nous renvoient à l'extraordinaire de leurs vies, somme toute banales. Isabel est philosophe-mécène-bénévole en épicerie-enquêtrice de moralité - et, cerises sur le gâteau, une épouse aimante et comblée par son Jamie et doublée d'un statut de mère de deux enfants, Charlie et Marcus. Si ce personnage n'est pas romanesque, où est-on ?

Le problème pour elle, c'est que les cerises sur le gâteau, c'est bien joli, mais la vie au quotidien, ce n’est pas de la tarte !  Elle doit faire face à son Charlie, l'aîné, qui n'accepte pas l'arrivée d'un petit frère, Marcus.  Dans un souci de se sentir une seule et même famille unie, l'auteur nous propose, entre autres images, la scène de la douche à quatre. Truculente surtout quand Charlie propose d'envoyer bébé Marcus dans le syphon !  Là, toute la puissance de la philosophie de la mère aura besoin d'émerger. Sortir de l'eau, de la douche, et puis quoi ?   Qu'est-ce qu'on répond à un enfant pareil ?  On prend un peu de recul ... et on patiente. C'est ça, être philosophe, non ?

Mais l'essentiel de la trame romanesque se construit autour de la capacité d'Isabel à se laisser solliciter pour prendre sur elle le fardeau des autres, les écouter, démêler le vrai du faux et foncer tout droit dans les investigations nécessaires jusqu’à douter que tout se résume à ce qui paraît. Que puisse enfin naître la vérité !

Un livre de plus dans la série "Le club des philosophes amateurs" publié chez J-C Lattès.  On rit parfois, on sourit souvent, on s'énerve quelques fois, n'en pouvant plus de suivre les digressions continuelles de l'héroïne.  Finalement, on ne croit pas trop à l'histoire, trop romanesque que pour être vraisemblable, trop de ficelles utilisées pour tenir le tout mais on se dit que le roman n'est que prétexte, que le véritable message philosophique donné, c'est cette invitation à vivre pleinement la vie, ses émotions, ses pensées, fussent-elles lourdement digressives, mais de le faire, toujours, avec le recul qui laisse au temps le temps de faire éclore la vérité. 

 

Citations:

 

A propos de l'auteur:  [ Source : Wikipédia ]

Nationalité : Royaume-Uni 
Né(e) à : Rhodésie(Zimbabwe) , le 24/08/1948
Biographie : 

Alexander (R.A.A.) « Sandy » McCall Smith, CBE, FRSE, est un écrivain et juriste d'origine écossaise.

Il devint un expert très connu de droit appliqué à la médecine et de bioéthique vers la fin du XXe siècle, et fit partie de comités britanniques et internationaux à ces sujets.

Il est toutefois surtout connu pour ses livres de fiction, notamment la série Les enquêtes de Mma Ramotswe.

McCall Smith est élevé à Bulawayo. Il déménage en Écosse pour étudier le droit à l'université d'Édimbourg, matière qu'il enseigne ensuite à l'université du Botswana. Il retourne ensuite à Édimbourg, où il est professeur de droit appliqué à la médecine à l'université.

Il est devenu professeur émérite de l'université d'Édimbourg. Il a été président du Comité d'éthique du British Medical Journal jusqu'en 2002, ainsi que vice-président de la Commission sur la génétique humaine du Royaume-Uni et membre du Comité international de bioéthique à l'UNESCO.

Il est également bassoniste amateur et cofondateur du Really Terrible Orchestra.

Adresse du site d'Axandener McCall Smith :
http://www.alexandermccallsmith.co.uk/books 

Les références:

ISBN : 2709662205 
Éditeur : J.-C. LATTÈS (30/05/2018)