CVT_Silver-Water_3671

Ce qu'en dit l'éditeur:

Ce matin là, Audra Kinney avait rassemblé ses dernières forces pour fuir son mari, mis ses enfants dans la voiture, et foncé à travers les paysages accidentés de l’Arizona. Elle se sentait respirer. Enfin.

Mais, par un étrange coup du sort, elle est arrêtée par la police sur une route a priori déserte. Le coffre de la voiture est ouvert. Une cargaison de drogue qu’elle n’avait jamais vue de sa vie, découverte.

Et le cauchemar commence. Car une fois au poste, après avoir été embarquée de force, on s’étonne qu’elle mentionne la présence de ses enfants. Ils auraient disparu ?

La police, et bientôt les médias, parlent d’infanticide : c’est la parole d’Audra contre la leur… jusqu’à ce qu’un privé, Danny Lee, dont l’histoire ressemble à s’y méprendre à la sienne, se décide à forcer les portes de Silver Water.

 

Ma cote: 9/10

Mon avis:

D'entrée de jeu, un merci chaleureux aux organisateurs du Challenge NetGalley, France et aux éditions Harper Collins qui m'ont permis la découverte de ce roman.

Haylen BECK, pseudonyme de Stuart NEUVILLE, signe ici un thriller qui fait perdre la raison. Audra, une maman circulant en voiture avec ses deux enfants, Sean et Louise, se fait arrêter par la police locale sous le prétexte futile d'une voiture en surcharge. le policier décide d'immobiliser le véhicule et appelle une de ses collègues pour venir prendre en charge les enfants, les mettre en sécurité pendant qu'il règle la question de la mère qui, décidément, semble bien nerveuse lors de cette interpellation de routine...

Une fois au poste, Audra demande aux policiers des nouvelles de ses enfants. "Où sont-ils? Où sont mes enfants?" - "Quels enfants, madame? Vous étiez seule dans votre voiture" lui assènent-ils!

Et voilà le lecteur embarqué dans la noirceur du monde. La folie d'une situation d'une parole contre l'autre, l'agression perverse d'un mari narcissique, la face cachée du Dark Net et la perversité de détraqué sexuels, la force brutale des violences, des armes à feu ou des combats à mains nues qui démolissent sans laisser de traces. le lecteur est aspiré dans un monde de turbulences anxiogènes où toutes les portes de sorties sont fermées. Comment une mère peut-elle lutter contre les forces de police et le lynchage médiatique qui lui font perdre la tête le peu d'amis qu'elle avait? Une véritable horreur, une descente aux enfers. Dans cet abîme de perversité, Audra trouvera-t-elle quelqu'un capable de la croire avant qu'elle ne mette fin à ses jours?

La plume de Stuart NEUVILLE n'a plus guère à prouver son efficacité. Déjà largement primée dans le monde du polar et du thriller, elle est, ici, d'une efficacité redoutable pour tenir en haleine ses lecteurs, raconter, de manière simple et structurée, une histoire en pleine folie. le lecteur tourne une page, une deuxième et ne décroche plus! Même dans l'invraisemblance ou la 'coïncidence qui fait si bien avancer le récit", le lecteur reste en prise et avale les pages et les pages pour connaître comment cette folie atroce va se terminer. Un bon thriller qui s'enracine dans toutes les bassesses dont l'âme humaine est parfois capable et qui, heureusement, s'appuie aussi sur quelques belles personnes susceptibles d'aider. A recommander, sans modération!

Citations:

  •  Cet homme a vraiment craché sur mon tapis ? ... 
    — je suis désolée, dit Audra se tournant pour quitter la pièce.
    — Désolée ? Ne soyez pas idiote. Trop de femmes s’excuse du comportement des hommes.
  • Croyez-moi, les coups ne sont pas les seuls mauvais traitements. Votre mari est un pervers narcissique. Il vous maintient dans la dépendance à l'alcool, aux médicaments.??? Ce sont les liens avec lesquels il vous ligote.
  • Un recoin obscur de la Toile, sous la ceinture, où les pervers, les pédophiles, les fans de torture, la pire lie de l'humanité se retrouvait pour faire commerce de leurs plaisirs sordides. Le Dark Web, ils appelaient ça. Un nom fantasmagorique pour un lieu où, si pourri qu'on soit, on trouvait toujours quelqu'un de pire.

A propos de l'auteur:   [source: Editeur]

Né(e) à : Armagh, Irlande du Nord , 1972
Biographie : 

Stuart Neville est un écrivain britannique.

Il étudie la musique à l'université, puis devient professeur de guitare, vendeur d’instruments de musique et webdesigner avant de devenir auteur de romans policiers.

"Les Fantômes de Belfast" (The Twelve/The Ghosts of Belfast, 2009), son premier roman, a obtenu le Los Angeles Times Book Prize dans la catégorie roman policier/thriller en 2009, le Prix Mystère de la critique du meilleur roman étranger 2012 et le Grand Prix du roman noir étranger.

Ce premier roman sera suivi de cinq autres dont "Le silence pour toujours" (The Final Silence, 2014) et "So Say the Fallen (2016).

Stuart Neville écrit également sous le pseudonyme de Haylen Beck, nom sous lequel il a publié son roman "Silver Water" (Here and Gone, 2017).

son site : http://www.stuartneville.com/ 

Les références:

ISBN : 9791033901792 
Éditeur : HARPER COLLINS (04/04/2018)